Publié le
02.11.2020 à 15h04
par
JournalduCameroun.com

Le patron de l’Administration territoriale a déposé sept bougies dans l’école où sept enfants ont été sauvagement abattus par des hommes armés non identifiés.

Ce 2 novembre 2020, le ministre de l’Administration territoriale s’est une fois de plus rendu à Kumba, région du Sud ouest du Cameroun, à l’école Mother Francisca International Bilingual Academy. Ceci, plus d’une semaine après sa première visite sur les lieux et après la tuerie qui s’y est déroulée le samedi 24 octobre.

Sur un banc encore imprégné de sang, le ministre de l’Administration territoriale a déposé et allumé sept bougies, en la mémoire des sept enfants tués par des hommes armés. Le ministre Atanga Nji dit être revenu sur instruction du président de la République pour réconforter les parents des victimes et aider les personnes endeuillées à donner une sépulture digne à leurs proches. Après quoi, il a présidé une réunion à huis clos avec les parents des victimes.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici