Kaizer Chiefs rattrapé par la patrouille ! En juillet 2018, le cador sud-africain recrutait l’international malgache Arohasina Andrianarimanana, dit «Dax», en provenance de Fosa Juniors au pays. Problème : ce transfert a été réalisé sans l’accord du club malgache, qui a porté l’affaire devant la FIFA et qui vient d’obtenir gain de cause.

D’après une correspondance de l’instance dirigeante du ballon rond, Kaizer Chiefs a en effet été sanctionné et interdit de recrutement pour les deux prochaines fenêtres des transferts. Actuellement prêté au club de Black Leopards, également en Afrique du Sud, Dax écope quant à lui de 4 mois de suspension et d’une amende de 157 572 000 ariary, majorée de 5% d’intérêts par an du 11 décembre 2018 jusqu’à la date du paiement effectif.

Kaizer Chiefs, qui affirme que le joueur ne disposait pas d’un contrat professionnel à Madagascar, a annoncé qu’il va faire appel de cette décision auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Pour rappel, Dax faisait partie des 23 Malgaches qui ont atteint les quarts de finale de la CAN 2019 (1 match joué).

 


Source : AFRIK FOOT

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici