Le Kenya Wildlife Service (KWS) a installé avec succès un dispositif de suivi GPS sur la « seule girafe blanche connue au monde » dans le comté de Garissa, dans le nord-est du pays. La girafe mâle était jusqu’à récemment l’une des trois girafes possédant le rare trait génétique appelé leucisme.

Le leucisme est un terme utilisé pour décrire une grande variété de conditions qui entraînent la perte partielle de pigmentation chez un animal, ce qui provoque une coloration blanche, pâle ou inégale de la peau, des cheveux, des plumes, des écailles ou des cuticules, mais pas des yeux.

En mars, la première girafe blanche du monde et son petit ont été tués par des braconniers dans un village du comté de Garissa. « C’est un jour très triste pour la communauté d’Ijara et du Kenya dans son ensemble. Nous sommes la seule communauté au monde à être les gardiens des girafes blanches », a déclaré Mohammed Ahmednoor, directeur du Conservatoire communautaire Ishaqbini Hirola, où vit la girafe.

Cela avait incité la direction de la réserve à demander un dispositif de repérage GPS sur l’animal afin d’alerter les gardes de la faune de son emplacement. Selon AP, le dispositif de suivi était attaché à l’une des cornes de la girafe et donnera des mises à jour de son emplacement toutes les heures.

Mohammed Ahmednoor a également félicité KWS ainsi que le Northern Rangelands Trust et Save Giraffes Now pour leur aide à assurer une communauté faunique plus sûre pour l’animal. « Nous sommes reconnaissants de l’énorme aide de KWS, de Save Giraffes Now et du Northern Rangelands Trust dans la poursuite des efforts communautaires pour protéger les espèces sauvages », a déclaré Mohammed Ahmednoor.

« L’aire de pâturage de la girafe a été bénie par de bonnes pluies ces derniers temps et la végétation abondante est de bon augure pour l’avenir du mâle blanc », a-t-il ajouté.

Source : AFRIK

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici