A deux semaines de sa double confrontation contre la Côte d’Ivoire les 12 et 17 novembre prochains, Madagascar tire la sonnette d’alarme ! En effet, une bonne partie des joueurs sélectionnés par Nicolas Dupuis pour cette double confrontation évolue en France, entrée en reconfinement ce vendredi, ce qui implique la fermeture des frontières extra-européennes. Cette situation a poussé la Fédération malgache à saisir la Confédération africaine de football (CAF).

«Tant de joueurs malgaches qui composent l’équipe nationale ne pourront peut-être pas rejoindre le rassemblement. D’autre part, il y a aussi l’agitation politique en Côte d’Ivoire. Afin d’assurer la santé des joueurs et de leur entourage, ainsi que leur sécurité pour ce match, le ‘comité mixte’ en charge de l’organisation a décidé de demander à la CAF d’examiner de plus près comment procéder pour que ces matchs soient joués correctement», a écrit l’instance sur Facebook.

De son côté, Dupuis s’est montré encore plus explicite en annonçant qu’il a demandé à sa Fédération «d’entreprendre des démarches afin de négocier un report des rencontres de novembre». Un nouveau dossier brûlant pour la CAF…

Les posts de Nicolas Dupuis et de la FMF

Image

Source : AFRIK FOOT

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici