Le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) et  le directeur marketing de la marque Le Coq sportif, Patrick  Ouyi, vont parapher le contrat entre les deux institutions.

La cérémonie de signature aura lieu ce 10 janvier à 10 heures dans un hôtel de la capitale Yaoundé. La Fécafoot et l’équipementier français étaient jusqu’ici unis par une « lettre d’intention » tel que l’a récemment indiqué Alim Konaté, le vice-président de la fédération.

Le Coq Sportif devient officiellement l’équipementier de la Fécafoot (Fédération Camerounaise de Football) pour les quatre prochaines années au terme d’une signature de contrat qui a eu lieu ce vendredi 10 janvier 2019. Cependant, les modalités financières demeurent incongrues.

Le deal a enfin été rendu officiel. La Fédération camerounaise de football et Le Coq sportif sont désormais liés par un contrat. La Fécafoot et le marque française avaient annoncé leur collaboration depuis avril 2019 après que le pays des lions indomptables a mis un terme à son partenariat avec l’Allemand Puma.

Il a fallu du temps

Pendant près d’un an les deux institutions évoluaient sur la base d’un «mémorandum d’entente».Concernant le retard accusé pour parapher ce contrat, Patrick Ouyi, Directeur marketing explique que cela était dû au non concordance des calendriers des responsables de la Fécafoot et de Le Coq Sportif.

Le Coq Sportif a d’ailleurs habillé les Lions indomptables pendant la CAN 2019 en Égypte. Et auparavant la sélection féminine lors de la Coupe du monde, France 2019. Sauf que, des images où l’on apercevait la sélection cadette continuer d’arborer des maillots estampillés Puma avaient suscité l’ire du Ministre des sports qui a sommé le président de la Fécafoot d’apporter des éclaircis au sujet de cet imbroglio. Si le partenariat a bel et bien été acté, les retombées financières n’ont pas été dévoilées.

Flou sur l’apport financier

En dehors de la durée du contrat qui s’étale sur quatre ans, c’est-à-dire jusqu’en 2023, presque rien n’a filtré. « Nous nous réservons de vous dire ce que nous allons verser comme argent à la Fédération camerounaise de football. Notre contrat comporte une clause de confidentialité à respecter par les deux parties», a déclaré Patrick Ouyi le Directeur marketing de la marque Le Coq sportif.

Représentant du directeur général de la griffe, il a davantage choisi, malgré les insistances des hommes des médias, de s’appesantir sur des aspects externes au contrat. « En dehors d’habiller toutes les sélections nationales du Cameroun, nous ambitionnons d’équiper les joueurs des championnats jeune et féminin, et promouvoir la pratique du sport dans quelques lycées qui seront choisis le moment venu », a-t-il annoncé sans précision au cours des échanges.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici