Publié le
29.07.2020 à 11h14
par
JournalduCameroun.com

Dans cette partie des Etats-Unis qui abrite les grandes villes comme Boston, New-York, Philadephie, Washington, se trouvent environ 1,5 million de ressortissants camerounais

 

En raison de l’importante communauté camerounaise présente aux Etats-Unis d’Amérique, le pays que dirige Donald Trump considère les problèmes du Cameroun comme ceux de sa « politique intérieure », rappellent des parlementaires français dans un compte rendu de mission présenté au palais Bourbon (siège de l’Assemblée nationale de France) le 1er juillet.

« Le Cameroun est, selon les mots même de Tibor Nagy [sous-secrétaire d’Etat américain pour les Affaires africaines, NDLR], une affaire de politique intérieure américaine. En effet, les États-Unis apportent un soutien politique aux membres de la diaspora camerounaise, diaspora qui est nombreuse sur la côte Est des États-Unis et qui n’est pas négligeable : on parle de 1 500 000 personnes, dont une majorité d’anglophones et des leaders ambazoniens », souligne Didier Quentin, dans ce document rendu public et restituant les échanges ayant eu lieu à la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale française le 1er juillet.


Lire aussi: La France accuse les Etats-Unis de jouer un rôle trouble au Cameroun


Didier Quentin (député Les Républicains, 5e circonscription de la Charente Maritime) et Rodrigue Kokouendo (député de La République en Marche, 7e circonscription de Seine-et-Marne) ont effectué, du 14 au 17 janvier 2020, une mission au Cameroun pour le compte de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici