Baptisé «patron du milieu de terrain» et élu homme du match par La Gazzetta dello Sport, Sofyan Amrabat (23 ans) a réalisé une énorme prestation samedi avec le Hellas Vérone contre la Juventus Turin (victoire 2-1) en Serie A. Acheté 20 millions d’euros par la Fiorentina le mois dernier puis reprêté dans la foulée au Hellas, l’international marocain en a profité pour envoyer une pique à ses détracteurs aux Pays-Bas, où il est né et a été formé.

«Tout le monde est surpris aux Pays-Bas. Le match était retransmis sur Ziggo Sport (une chaîne sportive, ndlr), donc les gens ont pu apprécier ma prestation et reconsidérer leur jugement. Beaucoup pensaient que je jouais au-delà de mes capacités mais ça fait longtemps que je suis à ce niveau», a glissé l’ancien joueur du Feyenoord Rotterdam pour le quotidien néerlandais De Telegraaf.

«C’est vrai qu’au début j’étais une énigme, personne ne me connaissait. Mais maintenant avec toutes les stats qui circulent, je vois que les adversaires ont désormais un traitement spécial pour moi (…) Jusqu’où je peux aller ? On ne peut jamais savoir. Peut-être que ma carrière est la meilleure preuve que tout est possible. J’essaye d’en tirer le maximum chaque jour», a confié un Amrabat qui a totalement changé de dimension en l’espace de quelques mois en Serie A.


Source : AFRIK FOOT

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici