Le président camerounais Paul Biya annonce dans un discours à la Nation qu’il entend “convoquer un grand dialogue national” fin septembre pour tenter de mettre fin au conflit meurtrier entre des groupes séparatistes de la minorité anglophone et les forces de sécurité dans l’ouest. SONORE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici