Amine Harit va devoir se faire tout petit… Dans la nuit de jeudi à vendredi, le milieu de terrain de Schalke 04 a été surpris dans un bar à chicha à Essen. L’Allemagne n’a certes pas encore mis en place un strict confinement malgré la pandémie de coronavirus mais cet écart de l’international marocain passe mal alors que ce genre d’établissements est censé être fermé la nuit. De plus, Schalke avait diffusé quelques heures plus tôt un message de l’ancien Nantais appelant les Allemands à rester chez eux… Autant dire que son comportement fait tache et lui a valu une mise en garde de la part de son club.

«Il est vrai qu’Amine était là avec un ami. C’est une erreur qu’il a maintenant également reconnue. Je lui ai encore une fois rappelé la gravité de la situation actuelle. Dans cette situation de crise grave, les choses qui étaient normales hier ne peuvent plus être tolérées aujourd’hui. Amine est très désolé et cela ne se reproduira plus», a assuré le directeur sportif de Schalke, Jochen Schneider, cité par Bild.

Cet écart risque de ne pas arranger ses relations avec le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic, qui a écarté Harit en raison de son comportement en novembre. Commentant ses excès de jeunesse, le natif de Pontoise déclarait cette semaine dans Onze Mondial : «J’ai fait des erreurs. Aujourd’hui, j’essaie d’en faire le moins possible, mais je pense qu’avec tout ce qui m’est arrivé, j’ai beaucoup appris.» Pour se rattraper, le Lion de l’Atlas aurait promis de faire un don à des organismes de santé.

Le message de prévention diffusé par Amine Harit quelques heures avant son écart…


Source : AFRIK FOOT

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici