Les émissaires de la Confédération africaine de football (Caf) séjournent au Cameroun depuis le 24 septembre 2019 pour évaluer l’état d’avancement des travaux relatifs au Chan (Championnat d’Afrique des nations) 2020 et surtout à la Can (Coupe d’Afrique des nations) 2021.

La première vague des émissaires de la CAF est arrivée au Cameroun le 24 septembre 2019 et une autre le mercredi.

Ce jeudi 26 septembre 2019, la délégation de la Caf a visité tour à tour le stade Omnisport et ses annexes, ainsi que le chantier du stade Olembé.

L’équipe d’inspections de la Caf a eu une assise avec le comité d’organisation de la Can, question de fixer les délais de livraison des chantiers en temps opportun. Selon certaines sources à lebledparle.com, les hommes d’Ahmad Ahmad ont suggéré que les infrastructures sportives soient prêtes au plus tard en juin 2020. Une instruction que le coordonnateur du projet de construction du stade d’Olémbé dit respecter à la lettre.

 « La CAF a bien insisté sur le fait que le délai restait très court puisqu’elle veut que les terrains soient prêts un an avant l’événement. C’est-à-dire en juin 2020. Cela fait 9 mois. Ça reste un délai court mais ils ont beaucoup insisté là-dessus disant qu’il n’y avait plus de temps à perdre. On a prévu 6-7 mois de travaux. Il faut savoir qu’après les travaux il y a de toute façon un petit temps de réception qui peut durer 1 à 2 mois. Il y a donc zéro marge aujourd’hui », a déclaré au Benoît Fabre micro de la Crtv –Radio.

C’est donc une invite pour les chefs de projets à reprendre ou accélérer les chantiers qui jusque-là étaient en mode silence ou ralenti.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici