Publié le
17.03.2020 à 21h04
par
Christian Djimadeu

A 80 ans, le député du Mayo-Sava dans l’extrême nord, est à nouveau porté à la tête de la chambre basse du parlement. Poste qu’il occupe depuis 28 ans.

Les rumeurs sur la disgrâce de  Cavaye Yéguié Djibril n’étaient donc que des pétards mouillés. Puis ce que le fils de Mada dans le l’arrondissement de Tokombéré vient de rempiler à la tête de l’Assemblée nationale.

Candidat unique au poste, il a été élu  à la majorité absolue au terme d’un scrutin uninominal. Député depuis l’âge de 47 ans, il est depuis 1992 porté au sommet du  perchoir.

Sous soins médicaux en France depuis le 13 février à la suite d’une allergie médicamenteuse, c’est  le 14 mars dernier qu’il revient au pays pour se faire réélire. A travers le report du 12 au  16 mars de la séance plénière, certains observateurs de la scène politique ont indiqué que « la manœuvre » visait à permettre au Très honorable  de regagner  le pays pour sa réélection.

A l’assemblée nationale,  le RDPC son parti politique reste fortement majoritaire avec 139 députés sur les 180 au terme des élections législatives du 9 février dernier. De quoi lui conférer une certaine assurance de s’imposer sur tous les fronts de la vie du parlement.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici