En déclarant, sur le ton de la plaisanterie, que les Marocains n’aiment pas quand l’Algérie gagne, Riyad Mahrez a déclenché une petite polémique au Maroc. A l’instar d’Abdeslam Ouaddou, l’ancien capitaine des Lions de l’Atlas, Mehdi Benatia, a tenu à apporter son soutien à l’ailier de Manchester City.

«Riyad ça m’est arrivé de le croiser. On a pas mal d’amis en commun d’ailleurs. J’ai beaucoup de respect pour sa carrière. J’ai vu l’interview et ce qu’il a dit exactement. C’est un peu ce que je vis moi, quand je fais une interview et que les gens vont chercher le mal», a estimé le défenseur central d’Al Duhail à l’occasion d’un direct sur Instagram avec l’ancien footballeur Nabil Berkak. «Tous les binationaux, les gens qui ont grandi dans des quartiers de Paris, il ne faut pas se mentir : quand le Maroc joue, les Algériens ne sont pas pour nous, et quand l’Algérie joue, nous les Marocains on n’est pas pour eux. Je parle de là où on a grandi. C’est pour chambrer.»

L’ancien Turinois a ensuite expliqué qu’un point a pu prêter à confusion. «Donc il y a quoi de mal ? Il aurait peut-être dû expliquer les choses. Parce que les gens qui se sont sentis offensés, et moi je le sais, j’ai vu des vidéos : c’est au bled quand l’Algérie jouait, les cafés étaient pleins. Mais Riyad ne parlait pas des gens du bled», a insisté Benatia avant d’envoyer un message fort : «Il faut qu’on arrête de vouloir toujours diviser.»

Source : AFRIK FOOT

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici